top

top

Sephora veut devenir une enseigne de luxe accessible en Chine – Part 2

October 12, 2012

This article is only available in French.

Part 2

Deuxième épisode entre Laure de Carayon, la fondatrice de China Connect et Laurene Dutartre, Responsable Image de Sephora Chine, à l’occasion du tournage de la Saison 2 de l’émission de télé-réalité « Beauty Academy »… Découvrez les coulisses des aventures d’une grande marque en Chine…

Quels sont vos objectifs pour la saison 2 de « Beauty Academy » ?

LD : Notre objectif est de booster le trafic en magasin et de développer un dispositif 360°: nous avons commençé avec une plateforme digitale et serons à l’antenne dimanche prochain, le 14 Octobre, toujours sur Dragon TV donc. On a longuement hésité en année 2 à ne faire que de l’internet. Selon moi, on a pas forcément beaucoup besoin d’investissement online en Chine, car le bouche à oreilles, le pouvoir des bloggeurs, des KOL (Key Opinion Leader) est tellement énorme, que le buzz se fait. On a des bloggueurs qui nous suivent, qui ont leur weibo (twitter chinois) : nous leur envoyons nos nouveautés, ils en parlent ou pas. C’est très instantané en Chine. Le jour où l’on a commençé le casting, il y avait déjà une photo sur weibo

Dites-en nous plus sur le programme, qu’y a-t-il de nouveau vs la saison 1 ?

Suite de l’article ici >>>

Pour lire la Part 1: cliquez ici

EARLY BIRD AVAILABLE

REPLAY SHANGHAI 2018

REPLAY PARIS 2018

PR Newswire

Top
Share